Fossora, le retour à la vie de Björk !

Cinq ans après le poétique « Utopia », un disque sur la reconstruction, Björk poursuit ses expérimentations, charnelles et émotionnelles, avec « Fossora », un dixième album constitué de rythmes gabber, de clarinettes et de cascades de voix entremêlées ! Difficile d’accès ce nouvel opus se révèle au final particulièrement optimiste et communicatif !

« Ancestress » extrait de « Fossora », le nouvel album de Björk, à paraître le 30 septembre 2022

Après avoir pansé ses blessures, dues à une séparation amoureuse, grâce à « Vulnicura » (2015), la diva islandaise se reconstruisait avec « Utopia » en 2017. Portée par un optimiste communicatif, l’artiste revient avec « Fossora », un opus terrien qui ne renoue pas avec les tubes de ses débuts et qui se situe dans la lignée de « Medúlla » et « Biophilia ». Expérimental donc mais jouissif ! Rythmé par des percussions techno violentes, des chœurs bouleversants et des sons de clarinettes, « Fossora », qui signifie d’après Björk « celle qui creuse », confirme l’envie de l’artiste d’inventer de nouveaux paysages sonores, cette fois-ci totalement habités dans tous les sens du terme. Par sa famille d’une part, deux titres, sur lesquels ses enfants Sindri Eldon et Isadóra Bjarkardóttir Barneyrendent sont venus poser leur voix, rendent hommage à sa mère disparue récemment, et d’autre part par la vie ! « Fossora » en jouit de bout en bout !

Fossora, le dixième album de Björk