Interview. Adrien Gallo : « Mon père disait que saltimbanque était un beau métier »

En rupture de style totale avec les BB Brunes, Adrien Gallo présente « Là où les saules ne pleurent pas », un album d’une rare délicatesse sur lequel plane le fantôme bienveillant de son père, Jean-Pierre Gallo. « Là où les saules ne pleurent pas » est à l’image de sa vie, ni toute rose, ni toute noire. Nous avons eu l’occasion de le rencontrer à l’hôtel Grand Amour pour parler de ce joyau.

Adrian Geller : « La nature est pour moi un alter ego fantasmé »

Le monde de l’art contemporain a les yeux rivés sur lui. Né en 1997 à Bâle, Adrian Geller s’approprie la végétation luxuriante du Douanier Rousseau. Le jeune artiste désormais parisien y glisse notamment des personnages en costume ou des hommes nus entièrement tatoués. Dans ses toiles énigmatiques, crépusculaires et romantiques, au charme parfois désuet, l’humain redevient animal. Interview.

Interview. UssaR : « La mélancolie, je la cultive comme on charme un serpent. Elle me fascine mais il ne faut pas que je m’y noie »

Boxeur, UssaR nous a mis KO en dix chansons, avec son EP « Étendues ». Pour sa réédition, l’auteur-compositeur a élargi son territoire. De « Loin » à « Le Havre », il nous emmène à la découverte de paysages sonores hantés par le piano, souvent sombres mais traversés par de belles éclaircies. Rencontre !

Inteview. Hugues Barthe : « Aujourd’hui, j’ai senti que les professeurs étaient beaucoup plus frileux et n’avaient plus envie de parler de ce genre de livre »

Auteur du culte « Le Petit Lulu », roman graphique autobiographique, Hugues Barthe agrémente « Hugo est gay, Dans la peau d’un jeune homo », paru en 2006, d’un nouveau personnage venu de 2021. Par ce biais, il réactualise son ouvrage daté, mais encore nécessaire.

Interview. Tim Dup : « L’Italie apparaît là comme une image cinématographique. Ce pays m’évoque aussi des souvenirs de vacances en famille, la gourmandise et l’ivresse »

Après « Qu’en restera-t-il ? », Tim Dup rêve toujours d’évasion et nous embarque dans « La course folle », celle que nous menons contre le temps, mais au rythme de la dolce vita. Solaire, son troisième album évoque l’Italie, sa lumière et ses couleurs, mais se termine à Osaka en compagnie de Saâne. C’est à Paris que nous l’avons rencontré.