INTERVIEW. Jeanne Added : « c’est la première fois que j’ai la sensation d’avoir quelque chose à perdre »

Avec deux Victoires de la musique en poche ( Victoire de l’artiste féminine et Victoire de l’album rock en 2019 pour « Radiate »), Jeanne Added s’oriente, d’album en album, vers la lumière. La preuve avec « By your side » son troisième. Même si quelques alarmes retentissent encore, les tensions sonores se dissipent et font place à un groove revendiqué et une musique plus organique. L’artiste élargit même son spectre vocal et s’autorise des envolées lyriques éblouissantes, et ce ne sont pas les seules nouveautés.

Pour en savoir plus sur ce troisième album, non pas celui de la maturité mais celui de la lumière, nous sommes parties à sa rencontre !

Jeanne Added © Camille Vivier

« Be Sensational » (2015) et « Radiate » (2018) étaient uniquement composés de chansons en anglais. Depuis, tu t’es ouverte à la langue de Molière avec l’EP, confidentiel mais remarquable, « Air » et son morceau d’ouverture en français. « By your side » en compte deux. Comment jongles-tu d’une langue à l’autre ?

Jeanne Added : « Aujourd’hui, je peux presque dire que je ne fais plus la différence entre l’anglais et le français. Pour être plus exacte, les mots me viennent soit en anglais soit en français. Le français me vient généralement d’un seul jet. J’ai plus de mal à le retravailler. Tout dépend des sujets. Certains méritent plus de distance alors que d’autres me demandent une réelle précision. Tout dépend aussi de la musique, du pattern de batterie. Les mots me viennent comme des sons, en anglais ou en français, comme des phonèmes. »

Y a-t-il des mots français qui t’intéressent particulièrement ?

Jeanne Added : « Oui, il y a des mots qui me plaisent plus que d’autres. Je peux les noter et les garder pour plus tard. Dans la chanson « Au revoir », il y a le mot sentiment que j’affectionne particulièrement. » 

« Hey Boy » extrait de « By your side », le dernier album de Jeanne Added

D’album en album, tu ouvres de plus en plus le spectre de ta voix, comme une libération, est-ce le cas ?

Jeanne Added : « J’avais un peu diminué mon champ d’action. Désormais, j’utilise ce que j’ai à ma disposition [rires]. Depuis « Radiate », j’ai ouvert le spectre de ma voix. Ça me permet un choix de mélodie plus vaste. Dans « Antidote », il y a de grands intervalles. Je me mets des petits challenges. »

« Au Revoir » extrait de « By your side », le dernier album de Jeanne Added

Dans le single « Au revoir », il y a un effet troublant sur ta voix, quel est sa signification ?

Jeanne Added : « C’est mon ami, l’artiste Vikken, qui m’a montré comment faire cet effet. Les moments où je l’utilise sont ceux qui correspondent aux choses les plus difficiles à dire : « Ce n’est qu’un au revoir / Ce n’est pas la fin / Je ne mentirai pas / Tout ne va pas bien ». Quand je l’ai utilisé sur ce bout de texte, ça m’a libérée, ça m’a permis de mieux assumer ce que j’étais en train de dire. Cet effet montre aussi que nous avons plusieurs facettes en nous ! Je l’ai aussi utilisé à d’autres moments. »

En tant que fan de Prince, tu as utilisé la/sa légendaire boîte à rythmes Linn LM-1, qu’est-ce qu’elle t’a apporté ?

Jeanne Added : « Le réalisateur Renaud Letang me l’a proposée. Dès que j’ai entendu le résultat, j’ai dit oui immédiatement. Je connaissais bien ce son qui a nourri les albums de Prince. Je me suis sentie à la maison tout de suite. Cette machine produit un groove unique, particulièrement palpable et humain, précis et chaleureux. On s’enveloppe de ce son là, on entend presque l’électricité qui circule ! »

Jeanne Added © Camille Vivier

Nous sommes à quelques jours de la sortie de « By your side », le 30 septembre 2022. La tension monte. Maintenant que tu as deux Victoires de la musique en poche, t’a-t-on mis davantage de pression ?

Jeanne Added : « Ce serait mentir de dire qu’on ne m’a pas mis la pression [rires], j’aurais pu faire sans, j’avoue. C’est la première fois que j’aborde un album avec un peu d’inquiétude. L’industrie musicale est difficile. Si on se rate une fois, le couperet peut tomber de manière assez violente. Ça va quand même, je ne suis pas du tout à plaindre. Mais c’est la première fois que j’ai la sensation d’avoir quelque chose à perdre. »

By your side, le troisième album de Jeanne Added