Requin Chagrin, la dream pop au top

Requin Chagrin revient avec « Bye Bye Baby », un troisième album qui propulse la dream pop française vers les sommets.

« Déjà vu » extrait du nouvel album de Requin Chagrin « Bye Bye Baby »

Véritable ode aux synthétiseurs, « Bye Bye Baby » évoque l’âge d’or de Cocteau Twins ou la dream pop plus actuelle de Beach House, mais Marion Brunetto de son vrai nom a eu la bonne idée de miser sur des textes en français, contrairement à ce que le titre de l’album pourrait laisser penser. Il y est question de confusion des sentiments, des éléments de la nuits et bien évidement de rêveries. Éthéré et porté par des mélodie planantes, « Bye Bye Baby » résonne comme un écho lumineux et entêtant vers lequel nos oreilles s’orientent tout naturellement.

Bye Bye Baby, le troisième album de Requin Chagrin

A lire aussi :

De Christine and the Queens à Jeanne Added en passant par Working Men’s Club et Tamino, la playlist de la semaine

Au programme : Working Men’s Club, Christine and the Queens, Jeanne Added, Tamino, Aime Simone, Aurus, Lucky Love, Chien Noir, Le Paon, Ashe, Polycool et Melrose.

La Bourse de Commerce défie le temps, via « Une seconde d’éternité ». Une exposition complexe, engagée et poétique !

Prolongeant l’exposition « Felix Gonzalez-Torres – Roni Horn » à OPERA (QM.15) de Dominique Gonzalez-Foerster dévoilée en avril, « Une seconde d’éternité » dessine un parcours inspiré par la question et l’expérience du temps, à travers un ensemble d’œuvres de la Collection Pinault. Peuplé de fantômes et constitué de moments suspendus, le parcours évoque la quête d’un insaisissable infini. Passionnant !

Breakwater, une chronique douce-amère d’une grande mélancolie !

Elu parmi les 20 meilleurs romans graphiques de 2020 par le New York Times, « Breakwater » révèle une grande auteure londonienne !