Françoiz Breut, la modernité de la chanson française

La colère de Françoiz Breut ne désemplit pas mais nous séduit une nouvelle fois grâce à son nouvel album fiévreux « Flux Flou de la Foule ».

« Mes péchés s’accumulent » extrait du nouvel album de Françoiz Breut « Flux Flou de la Foule »

Françoiz Breut aura longtemps été la voix féminine des débuts de Dominique A. La chanteuse illuminait notamment les chansons « Le Twenty-two bar » ou « Le Travail », puis s’est faite remarquer par un premier album éponyme paru en 1997 et un second en 2000 « Vingt à trente mille jours » au casting impressionnant : Dominique A, Philippe Katerine, Yann Tiersen, Joey Burns (Calexico), Fabrice Dumont (Autour de Lucie)… mais allez savoir pourquoi ? Nous avions presque fini par l’oublier. Question de mode ? Soif de nouveauté ? Sûrement ! Mais aujourd’hui, nous ne pouvons ignorer son déjà septième album « Flux Flou de la Foule », un opus brûlant de onze chansons françaises électroniques et organiques, incontournables et incroyablement modernes. L’artiste au phrasé reconnaissable nous y laisse entrevoir un monde urbain quasi post apocalyptique, déshumanisé et traversé par des routes inquiétantes « Juste de passage » et « Flux Flou de la Foule ».

« Dérives urbaines dans la ville cannibale » extrait du nouvel album de Françoiz Breut « Flux Flou de la Foule »

Il se dégage de l’ensemble une tension électrique palpable mais envoûtante. « Flux Flou de la Foule » est un disque complexe, kafkaïen, constitué d’images fortes mais aussi enivrant et totalement accessible.

« Flux Flou de la Foule », le septième album de Françoiz Breut

A lire aussi :

Balade photographique au coeur de O Futuro é ancestral de Christophe Béranger et Jonathan Pranlas-Descours

Formée en 2012 à La Rochelle par Christophe Béranger et Jonathan Pranlas-Descours, la compagnie Sine Qua Non Art propose une réflexion sur l’empêchement en mettant en lumière le corps attaché, notamment dans « O Futuro é ancestral » (Lauréat de Cruzamentos – 2022). Cette pièce est le dernier volet d’un triptyque étonnant, aussi angoissant que…

De Fever Ray à UssaR en passant par The Doug, dEUS et Debby Friday, la playlist de la semaine

Au programme : Sheitan & The Pussy Magnets, Ha The Unclear, ARXX, UssaR, Nick Waterhouse, The Doug, MHUD, dEUS, Fever Ray, Debby Friday, Maissiat et  Zéphir.

Brancusi contre États-Unis d’Arnaud Nebbache, une affaire surréaliste à découvrir en BD

Dans « Brancusi contre États-Unis, l’auteur-dessinateur Arnaud Nebbache revient en BD sur la plainte déposée par l’artiste Constantin Brancusi contre les Etats-Unis en 1926. Surréaliste mais bien réel !