Françoiz Breut, la modernité de la chanson française

La colère de Françoiz Breut ne désemplit pas mais nous séduit une nouvelle fois grâce à son nouvel album fiévreux « Flux Flou de la Foule ».

« Mes péchés s’accumulent » extrait du nouvel album de Françoiz Breut « Flux Flou de la Foule »

Françoiz Breut aura longtemps été la voix féminine des débuts de Dominique A. La chanteuse illuminait notamment les chansons « Le Twenty-two bar » ou « Le Travail », puis s’est faite remarquer par un premier album éponyme paru en 1997 et un second en 2000 « Vingt à trente mille jours » au casting impressionnant : Dominique A, Philippe Katerine, Yann Tiersen, Joey Burns (Calexico), Fabrice Dumont (Autour de Lucie)… mais allez savoir pourquoi ? Nous avions presque fini par l’oublier. Question de mode ? Soif de nouveauté ? Sûrement ! Mais aujourd’hui, nous ne pouvons ignorer son déjà septième album « Flux Flou de la Foule », un opus brûlant de onze chansons françaises électroniques et organiques, incontournables et incroyablement modernes. L’artiste au phrasé reconnaissable nous y laisse entrevoir un monde urbain quasi post apocalyptique, déshumanisé et traversé par des routes inquiétantes « Juste de passage » et « Flux Flou de la Foule ».

« Dérives urbaines dans la ville cannibale » extrait du nouvel album de Françoiz Breut « Flux Flou de la Foule »

Il se dégage de l’ensemble une tension électrique palpable mais envoûtante. « Flux Flou de la Foule » est un disque complexe, kafkaïen, constitué d’images fortes mais aussi enivrant et totalement accessible.

« Flux Flou de la Foule », le septième album de Françoiz Breut

A lire aussi :

INTERVIEW. Lonny : « La mélancolie m’a permis de créer de la beauté et de me soigner quand je n’allais pas bien. Je n’en ai pas peur. »

Elle a toujours su qu’elle choisirait la musique pour s’exprimer. Armée de sa guitare et de son premier album « Ex-Voto », Lonny se positionne sur la scène folk, foisonnante mais rarement passionnante, et s’en démarque par son sens incroyable de la mélodie et la délicatesse de son écriture un brin abstraite mais poétique. Dans le genre, nous n’avions rien écouté d’aussi beau depuis « A Song is way above the lawn » le dernier disque de Karen Peris, un des meilleurs de 2021. C’est vous dire combien nous avons été touché par les chansons feutrées et aériennes de Lonny, une artiste incroyable et nourrie aux paradoxes. Petit éclaircissement !

De Charlotte Fever à Basile Palace en passant par Cabadzi et Yasmin Pigeon, la playlist découverte du lundi

Au programme : Charlotte Fever, Basile Palace, Cabadzi, Yasmin Pigeon, Pandapendu, Nemahsis, Méduses, Charmless, Rallye, Chris Garneau, Serge de York et Vanessa Philippe.

« Le Poids des héros », un ouvrage d’une grande beauté sur la mémoire et la transmission

Après avoir sublimé « Le joueur d’échec » de Stefan Zweig, David Sala présente « Le poids des héros », une autobiographie foisonnante empreinte des figures tutélaires de ses grands-pères, héros de guerre et de résistance.