Eddy de Pretto, le roi du mixe entre hip-hop et chanson française

Véritable phénomène apparu en 2017 et révélé par le tube « Kid », Eddy de Pretto dévoile « A tous les bâtards », un deuxième album très attendu.

« Bateaux mouches » extrait du deuxième album d’Eddy de Pretto « A tous les bâtards »

Talent hors norme, Eddy de Pretto a su dès ses débuts mixer hip-hop et chanson française mieux que personne. Véritable claque, sa chanson « Kid », portée par une écriture sans concession, a propulsé le jeune homme de Créteil sur la scène branchée parisienne puis sous les projecteurs des plateaux de télévision. Le phénomène était partout. S’en est suivi le sucés de son album « Cure », déjà un classique ! Alors, c’est peu dire que son second opus était attendu au tournant. Enfin disponible, « A tous les bâtards » reçoit déjà un bel accueil critique et public bien mérité. Dans « Bateau mouche », le premier single, l’artiste raconte sa période d’ombre, lorsqu’il ne faisait partie que du décors et qu’il vendait du rêve aux clients de ces embarcations en reprenant Nina Simone, Edith Piaf, Charles Aznavour ou encore Rihanna. Eddy se dévoile une nouvelle fois tout au long d’« A tous les bâtards » sans pudeur, avec rage et élégance. Ces 15 nouvelles histoires lui appartiennent mais résonnent en nous comme les beats francs qui les accompagnent.

Fiévreux et entêtant, « A tous les bâtards » est un disque populaire, humaniste et exigeant. Une grande réussite.

« A tous les bâtards », le deuxième album d’Eddy de Pretto

A lire aussi :

Le Festival Pop & Psy fait le point sur la santé mentale. Ça fait du bien !

Vous n’allez pas bien ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. Pour vous en convaincre, direction le Festival Pop & Psy. Cette première édition gratuite investit le Ground Control, à Paris du 7 au 9 octobre ! Au programme : des concerts, des DJ sets, des tables rondes, des ateliers… de quoi se réjouir !

A l’aube d’un nouveau jour, Tamino s’habille de velours

Révélé en 2018 avec le langoureux « Habibi », extrait de son premier album « Amir » encensé par la critique, Tamino revient avec « Sahar », un second opus aussi beau qu’un lever de soleil sur le Nil !

Le Sacre du Printemps, l’alliance de deux monstres sacrés revue par 36 danseurs africains : 35 minutes particulièrement intenses !

« Le Sacre du Printemps » ou la rencontre de deux artistes fondateurs : Pina Bausch et Igor Stravinsky magnifiée par une troupe de danseurs africains à découvrir à La Villette : Un chef-d’œuvre !