« Touch the Lock », le voyage sensoriel et émotionnel d’UTO

Véritable ovni, le duo français UTO dévoile « Touch the Lock », un premier album organique et foutraque, totalement jouissif !

« Heavy Metal » extrait de « Touch the Lock », le premier album d’UTO

Formé par Neysa May Barnett et Emile Larroche, ex de Saint Michel, UTO dévoile enfin, après six ans de recherche et divers EP, leur premier album « Touch the Lock ». Ça valait bien le coup d’attendre. Pour le concevoir, le duo français s’est retrouvé dans une cabane-studio au milieu des bois, non loin du château d’Augerville. Située dans le Loiret, cette bâtisse, dans laquelle se côtoyaient Chateaubriand, Franz Liszt, Alfred de Musset ou encore Eugène Delacroix, renferme quelques histoires, érotiques et rocambolesques, inspirantes ! Mais traversé par des courants d’eau, le cocktail savoureux de ces musiciens déjantés est avant tout un savant mélange de sons organiques et synthétiques, ou encore de rythmes déstructurés, éthérés et speed ! Fourmillant d’idées poétiques, « Touch the Lock », que nous pourrions situer à la croisée des chemins de Björk et Ascendant Vierge, est une véritable expérience émotionnelle et sensorielle. Un coup de maître !

UTO © Andrea Montano

Touch the Lock, le premier album d’UTO

A lire aussi :

Fossora, le retour à la vie de Björk !

Cinq après le poétique « Utopia », un disque sur la reconstruction, Björk poursuit ses expérimentations, charnelles et émotionnelles, avec « Fossora », un dixième album constitué de rythmes gabber, de clarinettes et de cascades de voix entremêlées ! Difficile d’accès ce nouvel opus se révèle au final particulièrement optimiste et communicatif !

INTERVIEW. Jeanne Added : « c’est la première fois que j’ai la sensation d’avoir quelque chose à perdre »

Avec deux Victoires de la musique en poche ( Victoire de l’artiste féminine et Victoire de l’album rock en 2019 pour « Radiate »), Jeanne Added s’oriente, d’album en album, vers la lumière. La preuve avec « By your side » son troisième. Même si quelques alarmes retentissent encore, les tensions sonores se dissipent et font place à un groove revendiqué et une musique plus organique. L’artiste élargit même son spectre vocal et s’autorise des envolées lyriques éblouissantes, et ce ne sont pas les seules nouveautés.
Pour en savoir plus sur ce troisième album, non pas celui de la maturité mais celui de la lumière, nous sommes parties à sa rencontre !

« Chapter 3 : The Brutal Journey of the heart », le cœur en émoi de Sharon Eyal

Avec « Chapter 3 : The Brutal Journey of the heart », la chorégraphe israélienne Sharon Eyal clôt en beauté sa trilogie sur l’amour, passionné et explosif !