De Pierre de Maere à Mattiel, la playlist de la semaine

C’est vendredi, c’est l’heure de la playlist de la semaine. On branche son casque, on pousse les meubles et on met le son. Au programme cette semaine : Pierre de Maere, Mattiel, Almost Monday, Johnny Jane, Dattola, Mykki Blanco , girl in red, Amber Mark et VIKKEN.

« Regrets » le premier single de Pierre de Maere
« Those Words » le nouveau single de Mattiel
« Hailey beebs » le nouveau clip de Almost Monday
« Maintenant » extrait du nouvel EP de Johnny Jane à paraître à la rentrée 2021
« Flamant Rose » extrait du nouvel EP de Dattola « Flamant Rose »
« Love Me » extrait du prochain album de Mykki Blanco « Beauty Hearts & Beauty Sleep » à paraître le 18 juin 2021
« Serotonin » extrait du premier album de girl in red « If i could make it go quiet »
« Worth it » le nouveau single de Amber Mark
« Pour une amie » extrait du dernier EP de VIKKEN « C’est ok »

A lire aussi :

INTERVIEW. Lonny : « La mélancolie m’a permis de créer de la beauté et de me soigner quand je n’allais pas bien. Je n’en ai pas peur. »

Elle a toujours su qu’elle choisirait la musique pour s’exprimer. Armée de sa guitare et de son premier album « Ex-Voto », Lonny se positionne sur la scène folk, foisonnante mais rarement passionnante, et s’en démarque par son sens incroyable de la mélodie et la délicatesse de son écriture un brin abstraite mais poétique. Dans le genre, nous n’avions rien écouté d’aussi beau depuis « A Song is way above the lawn » le dernier disque de Karen Peris, un des meilleurs de 2021. C’est vous dire combien nous avons été touché par les chansons feutrées et aériennes de Lonny, une artiste incroyable et nourrie aux paradoxes. Petit éclaircissement !

De Charlotte Fever à Basile Palace en passant par Cabadzi et Yasmin Pigeon, la playlist découverte du lundi

Au programme : Charlotte Fever, Basile Palace, Cabadzi, Yasmin Pigeon, Pandapendu, Nemahsis, Méduses, Charmless, Rallye, Chris Garneau, Serge de York et Vanessa Philippe.

« Le Poids des héros », un ouvrage d’une grande beauté sur la mémoire et la transmission

Après avoir sublimé « Le joueur d’échec » de Stefan Zweig, David Sala présente « Le poids des héros », une autobiographie foisonnante empreinte des figures tutélaires de ses grands-pères, héros de guerre et de résistance.