O’o réveille le Ō’Ō et ses mystérieuses mélodies

Avec «Touche », un premier album doux et gracieux, O’o réalise une des plus belles envolées de l’été !

« Touche » extrait du premier album du même nom de O’o

Oiseau endémique d’Hawaï disparu vers la fin des années 80, le Ō’Ō était réputé pour la délicate mélodie de son chant et ses harmonies mystérieuses. Le duo français basé en Espagne, formé par Victoria Suter et Mathieu Daubigné, O’o, lui rend un bel hommage à travers « Touche », un premier album que nous pouvons assurément définir de la même façon ! Leur pop expérimentale aux accents jazz rappelle celle de Laurie Anderson ou Kate Bush voire parfois celle de Björk, période 2010’s. Évoquant un monde aquatique et végétal peuplé de bestioles rassurantes, leur univers onirique et singulier est truffé de trouvailles sonores inventives fabriquées par Mathieu Daubigné à l’aide notamment de la voix de Victoria Suter et d’un synthétiseur Prophet-8. Touché, on s’y sent « à merveille » !

O’o © DR

Touche, le premier album d’O’o