Aucun doute, les 60 ans du Fluxus, ça se fête. Vive l’égo !

La Fondation du doute à Blois fête le 60 anniversaire du Fluxus. Retour sur un mouvement artistique né dans les années 60, grâce à l’exposition « L’égo est indestructible » et le nouvel accrochage de la collection permanente.

La Fondation du doute, à Blois © Benoit Gaboriaud

Au début des années 60, en France, en Allemagne et en Suisse principalement, émerge un nouveau courant artistique : le Fluxus ! Prolongement du dada, ce mouvement touche tous les domaines : les arts visuels, la littérature, la musique… à travers notamment des concerts ou des performances aussi foutraques que poétiques ! En France, c’est à Nice en 1962, que le Fluxus voit le jour, il compte parmi ses adhérents : Robert Bozzi, George Brecht, Robert Filliou, Robert Erebo ou encore Ben Vautier. Ce dernier lui rend hommage en célébrant son 60 anniversaire à la Fondation du doute à travers l’exposition « L’égo est indestructible » et un nouvel accrochage de la collection permanente qui résume assez bien l’esprit du Fluxus. 

Ben lors de notre visite de La Fondation du doute © Benoit Gaboriaud

En effet, le Fluxus, fait d’un brin de provocation et pas mal d’égo et de vérités, n’est pas vraiment un courant artistique. Rien ne le définit vraiment, c’est davantage une manière libre de créer en toutes situations, de privilégier la participation collective, de développer un principe d’économie de moyens et de jouer avec tous les codes de l’art. Et oui ! Le Fluxus est avant tout ludique, un amusement qui flatte l’égo. Ben écrit dans un de ses tableaux : « Pas d’art sans liberté » ! Donc pas de codes, pas de normes… Pour en saisir le sens, le mieux est de déambuler dans la collection permanente de La Fondation du doute qui rassemble plus de 400 œuvres et documents issus en grande partie de la collection personnelle de Ben. A l’affiche entre autres : John Cage, Ben Patterson, Allan Kaprow et George Bretch. En voici un bel aperçu dans notre balade photographique à découvrir ci-dessous, bonne visite !

L’art c’est la vie – Fondation du doute – Daniel Spoerri, 12 tableaux-pièges astro-gastronomiques, 1975 © Benoit Gaboriaud

Informations pratiques : www.fondationdudoute.fr

Découvrez note balade photographique, ci-dessous :