Sylvie Kreusch, le vrai phénomène de la pop belge

A mi chemin entre Lana Del Rey et Kate Bush, Sylvie Kreusch se fait une belle place dans la pop internationale grâce à son premier album, « Montbray ».

Sylvie Kreusch © Ferry van der Nat

Difficile d’enfermer Sylvie Kreusch dans une case, la musicienne pioche dans toutes celles de la pop, s’autorisant même quelques sonorités flamencos sur « Ending Up Alone ». L’artiste belge reprend, entre autres, le flambeau de la pop urbaine, orchestrale et mélancolique abandonnée par Lana Del Ley mais y apporte sa patte. Preuve en est avec « Walk Walk », sur lequel elle minaude avec espièglerie. Y résonne une ambiance bucolique, surement celle de Montbray. C’est dans ce petit village de Normandie que l’artiste a enregistré son album, elle lui a même donné son nom. Célébrant le retour de l’amour, « Montbray » en a toute la fraicheur !

« Walk Walk » extrait de « Montbray », le dernier album de Sylvie Kreusch

Montbray, le premier album de Sylvie Kreusch