Nation of Language redonne au Krautrock ses lettres de noblesse !

Un an à peine après la sortie de leur premier album « Introduction, Presence », Nation of Language peaufine leur musique 70’s/80’s et présente un second album « A Way Forward » nettement plus abouti.

« This Fractured Mind » extrait de « A Way Forward », le nouvel album de Nation of Language

Pour ce nouvel album, le trio new-yorkais s’est inspiré du Krautrock (contraction de de sauerkraut-rock : rock choucroute), un terme inventé par les anglais pour se moquer de la scène psychédélique et expérimentale survenue en Allemagne à la fin des années 60. Kraftwerk en est le plus populaire représentant. Aujourd’hui, Nation of Language y apporte une mélancolie et une sensualité qui évoquent les débuts de The Smiths. « A Way Forward » aurait bien pu sortir il y a 40 ans, mais impossible de passer à côté de ses mélodies entêtantes portées par le chant assuré d’Ian Richard Devaney. Les chansons « Acros That Fine Line » et « The Grey Commute » peuvent même faire office de classique du genre. Troublant !

Nation of Language © Kevin Condon

A Way Forward, le second album de Nation of Language