Iliona, on t’aime aujourd’hui

Avec Stromae, Angèle, Pierre de Maere et désormais Iliona, la scène belge a le vent en poupe. Après le très mélancolique, doux et poignant « Moins Joli », extrait de son premier EP « Tristesse », Iliona revient avec un nouvel opus tout aussi remarquable « Tête brûlée » et compte désormais parmi les artistes à suivre de très près.

« Si tu m’aimes demain » extrait de « Tête brulée », le second EP de Iliona

Mélange de complaintes 60’s et de modernité, le nouvel EP de Iliona fait le grand écart. Avec brio, l’artiste bruxelloise s’aventure dans des styles différents mais nous embarque à chaque titre. Son nouvel EP en compte 9. Des rétros et tubesques « Si tu m’aimes demain », « Garçon manqué », « Cocon » et « Vedette » au piano-voix « Cent-fois » en passant par l’interlude extraterrestre « Wherever you hide, the party finds you » et l’électrique « Quelque chose de », l’auteure-compositrice-interprète ose avec cohérence. Elle minaude juste ce qu’il faut, histoire de brouiller ses textes beaucoup moins naïfs qu’ils ne paraissent. Avec « Tête brûlée », Iliona démontre qu’elle a tout pour être la nouvelle sensation de la scène féminine francophone !

Iliona © Jason Destrait

Tête brûlée, le second EP de Iliona