Clara Luciani, le rose et le noir de Jacques Demy

Influencée par l’univers de Jacques Demy, Clara Luciani revêt son costume disco et nous touche en plein « Cœur », avec quelques tubes imparables et des chansons bouleversantes.

« Respire », extrait du second album de Clara Luciani « Cœur »

On le sait, Clara Luciani est fan de Jacques Demy. En 2019, elle avait notamment repris avec Vladimir Cauchemar « La chanson de Delphine », extraite du film « Les demoiselles de Rochefort » (1967). Aujourd’hui, la musicienne lui rend hommage dans le clip « Le reste », premier single issu de « Cœur ». Comme l’œuvre du cinéaste singulier, son second album est teinté de rose et de noir, de pop sucrée et indé. Sur des rythmes disco qu’on pourrait parfois croire provenir de la discographie d’ABBA, la chanteuse célèbre notamment le retour à la vie dans « Respire encore » et fait allusion à une éventuelle rupture amoureuse avec le leader de Franz Ferdinand, fantasmée par son public, dans « Le Chanteur ». Deux tubes imparables ! Depuis « La Grenade », l’auteure jongle à merveille avec les codes et s’en amuse. Telle une équilibriste particulièrement douée, elle avance avec aisance et spontanéité, sans jamais plonger dans une écriture trop formatée ou trop intime. Son univers, qu’elle partage avec Julien Doré sur « Sad & slow  », oscille entre légèreté et gravité, preuve en est avec le bouleversant « J’sais pas plaire ». Plein de vie, son « Cœur » bat à plein régime, nous voilà totalement rassuré.

Cœur, le second album de Clara Luciani