Interview. Joseph Kai : « Ayant fait les beaux-arts à Beyrouth, j’ai grandi au milieu d’artistes et de gens non normatifs. J’ai voulu parler de cette communauté »

Dans « L’Intranquille », son premier roman graphique politique et haut en couleur, Joseph Kai nous propulse sur la scène, queer et artistique, libanaise, et nous laisse en compagnie de son alter ego, Samar.