Frànçois & The Atlas Mountains retour rohmérien

Coucou ! Frànçois & The Atlas Mountains est de retour avec « Banane bleue », un opus cru et poétique .

« Coucou » extrait du dernier album de Frànçois & The Atlas Mountains « Banane Bleue »

C’est par un « Coucou » que Frànçois & The Atlas Mountains nous signifie son retour, une chanson qui donne le ton, poétique et cru de son nouvel album « Banane Bleue ». « Coucou ! Comment vas-tu ? – Pourquoi elle demande puisque je peux plus lâcher ma dose dans son… » Et oui ! Il faut dire que ce mot « Coucou » a de quoi énerver le principal intéressé qui précise : « Il exprime pour moi une forme de naïveté douceâtre, un peu fausse. Et devient d’autant plus absurde quand il vient de quelqu’un qu’on a follement aimé ». Pour autant, il se dégage de « Banane Bleue » une atmosphère doucement enjouée. Les rayons du soleil californien, engendrés par des guitares et des basses lumineuses, sont parfaitement palpables. Frànçois Marry, désormais quasiment seul aux commandes du groupe, a composé ce nouvel album sur la route, entre Berlin, Athènes et Paris, avec parfois les moyens du bord et beaucoup de légèreté, même s’il y est question de rendez-vous manqués et d’incompréhensions.

« Julie » extrait du dernier album de Frànçois & The Atlas Mountains « Banane Bleue »

Pour l’occasion, Frànçois Marry a mis de côté les expérimentations afro-électro de ses deux précédents albums pour renouer avec les rêveries romantiques et crues presque rohmériennes de « E Volo Love ». Ce n’est pas pour nous déplaire !

« Banane Bleue », le nouvel album de Frànçois & The Atlas Mountains

A lire aussi :

INTERVIEW. Lonny : « La mélancolie m’a permis de créer de la beauté et de me soigner quand je n’allais pas bien. Je n’en ai pas peur. »

Elle a toujours su qu’elle choisirait la musique pour s’exprimer. Armée de sa guitare et de son premier album « Ex-Voto », Lonny se positionne sur la scène folk, foisonnante mais rarement passionnante, et s’en démarque par son sens incroyable de la mélodie et la délicatesse de son écriture un brin abstraite mais poétique. Dans le genre, nous n’avions rien écouté d’aussi beau depuis « A Song is way above the lawn » le dernier disque de Karen Peris, un des meilleurs de 2021. C’est vous dire combien nous avons été touché par les chansons feutrées et aériennes de Lonny, une artiste incroyable et nourrie aux paradoxes. Petit éclaircissement !

De Charlotte Fever à Basile Palace en passant par Cabadzi et Yasmin Pigeon, la playlist découverte du lundi

Au programme : Charlotte Fever, Basile Palace, Cabadzi, Yasmin Pigeon, Pandapendu, Nemahsis, Méduses, Charmless, Rallye, Chris Garneau, Serge de York et Vanessa Philippe.

« Le Poids des héros », un ouvrage d’une grande beauté sur la mémoire et la transmission

Après avoir sublimé « Le joueur d’échec » de Stefan Zweig, David Sala présente « Le poids des héros », une autobiographie foisonnante empreinte des figures tutélaires de ses grands-pères, héros de guerre et de résistance.